fbpx

Narbonne Champion d’Europe

 
Il fallait réussir un véritable exploit pour que les Centurions remportent leur finale de Coupe d’Europe. Et ils l’ont fait. Hier soir, face aux Turcs d’Ankara, les hommes de Guillermo Falasca ont réussi à renverser la vapeur dans un match totalement fou. Durant plus de deux heures, toute l’Arena a retenu son souffle avant d’exulter au bout du golden set.
 
Après un lourd revers dans la capitale Turque à l’aller mardi dernier (3-0), les Centurions devaient faire le match parfait ce mardi soir. Dans une Arena pleine à craquer (3 600 spectateurs), les Narbonnais devaient remporter 3-0 ou 3-1 pour tenter d’arracher un golden set décisif.
 
Poussés par leur public, les Centurions rentrent rapidement dans le match et remportent le premier set (25/22) mais les Ankariotes, revanchards, gagnent le deuxième set sur le même score. Dès lors, Narbonne n’avait plus le droit à l’erreur. Dans un troisième set encore plus tendu que les précédents, nos volleyeurs tiennent le coup et s’imposent de justesse 25 à 23. Le 4e set, décisif pour jouer le golden set, se joue encore dans une atmosphère électrique mais les Centurions prennent rapidement l’avantage et conservent une légère avance tout au long du set. Sur une faute de service de l’équipe Turque, les Centurions se permettent de souffler un peu en s’imposant 25 à 19. Tout se jouera au golden set, au meilleur des 15 points.
 
Un golden set pour entrer dans l’histoire
 
Renversants, les Narbonnais ont fait ce qu’il fallait faire pour accéder aux chances de titre : aller jusqu’au golden set. Récit d’un set pour l’histoire.
 
C’est un service Turc que le set commence : les Centurions prennent le meilleur sur leurs adversaires dès le début et font la course en tête grâce aux smashes dont seul Rafael Araujo a le secret et aux blocs géniaux de l’Argentin Nicolas Zerba. Dans ce golden set irrespirable, l’équipe de la capitale Turque entretient cette tension en recollant au score à chaque fois (5/5, 6/6, 7/7). Avant le changement de côté de terrain, Martin Ramos envoie un smash ferme et donne l’avantage aux siens (8/7). Dans une bonne dynamique, les Centurions commencent à enchaîner les points et prennent même trois points d’avance sur les Turcs (13/10). À cet instant précis, Narbonne est à deux points d’être champion d’Europe : l’Arena se tient debout comme un seul homme derrière les siens. Mais l’ambiance est si pesante que les Narbonnais font des fautes et laissent les Turcs revenir au score (13/13). Les Ankariotes envoient une balle en dehors du terrain et les Centurions pensent tenir leur balle de match, mais une “touche au contre” inverse la tendance et donne la balle de titre aux visiteurs. Sous les cris de l’Arena, l’équipe Turque rate sa balle de match et fait une faute de service (14/14) : la victoire se joue désormais à deux points d’écart. Dès lors commence un chassé croisé : chaque équipe obtient des balles de match mais aucune des deux ne concrétise et les fautes se multiplient (15/15, 16/16, 17/17, 18/18). Impérial, le bloc Narbonnais sauve les siens à de multiples reprises et permet même d’obtenir une nouvelle balle de match. Stratosphérique dans le golden set, c’est Nicolas Zerba qui met fin aux rêves de titre pour les Turcs : il contre une frappe puissante et donne la victoire à son club. Narbonne est sacrée championne d’Europe. Les lumières s’éteignent le temps d’un instant et toute l’Arena exulte : les joueurs enlèvent leurs maillots, courent et sautent dans tous les sens. L’euphorie qui envahit la salle est à la hauteur de l’exploit que viennent de réaliser nos Centurions.
 
En réalisant un parcours épique pour leur première participation en compétition européenne, les volleyeurs narbonnais ont offert à leur ville une soirée et un titre qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.
 
Crédit : Thélio Courric

Attachment

Next game !

Narbonne VS St-Nazaire

Dimanche 11 décembre | 15h

Aréna Narbonne

Achète ta place en cliquant ici ⬅️